Rien ni personne ne nous prépare à l’annonce d’un cancer. Je vais toujours me souvenir du jour où j’ai reçu le diagnostic de mon cancer de l’endomètre. J’écoutais Dre Diane Provencher, gynécologue oncologue au CHUM, et je ne réalisais pas ce qui se passait.

Mes yeux étaient remplis de larmes, mais sa présence et ses mots ont su me réconforter. Elle me disait qu’en repérant le cancer rapidement et qu’avec une prise en charge immédiate nos chances de guérison étaient bonnes.

Le choc m’empêchait de comprendre tout ce qu’elle me disait, mais ses mots résonnaient et résonnent encore dans ma tête aujourd’hui. Grâce à elle, j’avais un sentiment de sérénité au moment où j’annonçais la nouvelle à mes proches.

À peine quelques semaines plus tard, Dre Provencher m’appelait pour mon opération. Lors de mon séjour à l’hôpital, je me sentais très vulnérable. C’est dans des moments comme ceux-là que l’on apprécie les petites choses de la vie.

Chaque geste posé par le personnel soignant et mes proches m’apportaient un bien immense. Ils m’ont tous aidé à passer au travers. Lors de ma convalescence, Dre Provencher s’est aussi chargée de  mon suivi pour s’assurer que tout allait pour le mieux.

7 ans plus tard, je suis en rémission et en pleine santé. Je me considère encore très chanceuse aujourd’hui d’avoir été soignée aussi rapidement et d’avoir eu tous ces gens pour s’occuper de moi.

Je tenais à poser un geste moi aussi afin que plus de patients aient la chance d’être soignés dans les meilleures conditions possibles. C’est pourquoi j’ai fait un don à la Fondation du CHUM.

Contribuer à la qualité des soins offerts au CHUM est pour moi primordial. Je suis et serai toujours fière de soutenir les professionnels de la santé de mon centre hospitalier.

Ensemble, posons un geste d’espoir pour les milliers de patients du CHUM.

Faites un don dès aujourd’hui!

Sylvie Auger
Patiente du CHUM et donatrice
de la Fondation du CHUM