Faites comme Andrée Despins et Guy Breton, soutenez la recherche sur le cancer du sein - Fondation du CHUM Faites comme Andrée Despins et Guy Breton, soutenez la recherche sur le cancer du sein - Fondation du CHUM

Faites comme Andrée Despins : donnez pour la recherche sur le cancer du sein

Toujours faire plus, et mieux. Se surpasser. Ces objectifs guidaient chaque jour la vie d’Andrée. Ils sont aussi le pilier de son geste de cœur réalisé au terme de 22 années marquées par l’espoir et l’adversité : son don testamentaire. L’infirmière de profession et professeure souhaitait révolutionner comment sont prises en charge les personnes atteintes du cancer du sein. Le fruit de sa générosité et les dons de tous ceux et celles qui, comme son mari, l’appuieront dans sa volonté, propulseront des travaux de recherche prometteurs.

Andrée croyait beaucoup à la recherche, toujours avec un mélange de détermination et de lucidité. Quant au Dr Breton, qui a été médecin au CHUM pendant 30 ans et recteur de l’Université de Montréal de 2010 à 2020, il a été témoin du rôle crucial des dons pour aider les équipes à repousser les limites de la médecine.

Tous les fonds amassés dans le cadre de cette campagne soutiendront des travaux de recherche sur la thérapie virale, menés par la Dre Marie-Claude Bourgeois-Daigneault.

« Andrée était ma muse et ma plus grande complice. Elle a toujours poussé les autres à se dépasser — moi le premier. C’est pourquoi j’ai décidé de doubler son don testamentaire en faisant à mon tour un don personnel, en plus d’aller chercher du renfort dans la communauté. »

Dr Guy Breton, époux d’Andrée Despins

Deux décennies de soins au CHUM

Diagnostiquée en juillet 2000 avec un cancer du sein agressif, Andrée est rapidement prise en charge au CHUM, où les équipes l’opèrent. Elle reçoit de la chimiothérapie et de la radiothérapie, conformément au protocole de recherche auquel elle accepte de participer. S’en suit une période de rémission inquiétante, mais pendant laquelle Andrée reste optimiste. Elle savoure pleinement les moments précieux auprès de sa famille et de ses amis.

Andrée développe en 2007 un deuxième cancer, cette fois dans son autre sein. De nouveau, les experts du CHUM l’accompagnent dans cette épreuve. La patiente démontre une résilience marquante l’aidant, encore une fois, à se remettre sur pied.

Andrée apprend en décembre 2018 que le cancer s’est propagé dans son foie et son thorax. Courageusement, avec l’aide de ses soignants au CHUM, elle entreprend de nouveaux traitements qui lui permettent de profiter de la vie pendant encore trois ans et demi. Elle garde son magnifique sourire, et surtout l’espoir que son parcours pourra continuer.

« Andrée était énergique et exigeante. Elle a défié à plusieurs reprises de sombres statistiques. Elle est décédée en mars dernier dans mes bras, au terme d’un court séjour aux soins palliatifs du CHUM. Son départ a laissé un vide vertigineux dans notre vie, mais son don testamentaire nous a remplis de confiance, d’espoir, de fierté. »

Dr Guy Breton
Andrée Despins, épouse de Dr Guy Breton
icône microscope

La thérapie virale : une avenue porteuse d’espoir pour les personnes atteintes du cancer du sein

Vos dons, comme ceux d’Andrée et de son mari, sont la clé pour prévenir les récidives et sauver des vies. Avec vous pour propulser leur travail, des équipes comme celle de la Dre Marie-Claude Bourgeois-Daigneault s’affairent à trouver des solutions.

La thérapie virale en est un bon exemple. Des études ont démontré que le cancer du sein peut être éradiqué par l’injection d’un virus oncolytique — un virus créé de toutes pièces en laboratoire. En plus d’attaquer la tumeur, il permet au système immunitaire de reconnaître et détruire ce même cancer dans le cas d’une récidive.

« Pour avoir vu plusieurs souris dont les tumeurs cancéreuses ont entièrement disparu à la suite d’un vaccin, je crois à l’immense potentiel de ce traitement. Nous savons que ça fonctionne. Il nous reste à percer certains mystères du système immunitaire pour l’appliquer efficacement chez l’humain. »

Dre Marie-Claude Bourgeois-Daigneault
Recherche scientifique

À l’heure actuelle, le Centre de recherche du CHUM est le seul laboratoire au monde ayant l’expertise pour mener à terme les travaux de la Dre Bourgeois-Daigneault.
Les dons amassés serviront à avancer dans cette avenue innovante et porteuse d’espoir.

Le saviez-vous?

La science prédit qu’une femme sur huit recevra un diagnostic de cancer du sein au cours de sa vie. Bien que la maladie touche majoritairement la gent féminine, la Société canadienne du cancer estime qu’en 2021, 270 hommes au Canada recevront un diagnostic de cancer du sein et que 55 en mourront.

La Fondation du CHUM remercie chaleureusement Andrée Despins et le Dr Guy Breton pour leurs dons personnels — totalisant 100 000 $ — dans le cadre de cette campagne. Vous aimeriez en savoir plus sur les dons testamentaires comme celui d’Andrée? Nous vous invitons à visiter la page dédiée au don planifié.



Soyons plus proches que jamais,
inscrivez-vous à notre infolettre!

Soyons plus proches que jamais,
inscrivez-vous à notre infolettre!