Monsieur P. Peter Pascali fait un don de 100 000 $ afin de livrer bataille à la COVID-19 – Fondation du CHUM

Monsieur P. Peter Pascali fait un don de 100 000 $ afin de livrer bataille à la COVID-19

Dans le contexte actuel et pour respecter les recommandations gouvernementales, nous n’avons pas pu prendre notre traditionnelle photo officielle (avec poignée de main) !  Toutefois, même en cette période de distanciation sociale, il est important pour nous de vous partager les gestes de générosité posés par des membres de notre communauté, comme Monsieur Pascali, envers les patients et le personnels soignants du CHUM

Afin de démontrer l’appui du public envers les travailleurs de la santé dans cette lutte continue contre la COVID-19, Monsieur P. Peter Pascali, président et chef de la direction de PyroGenesis Canada inc., a fait un don à titre personnel de 100 000 $ au bénéfice de trois fondations situées sur l’île de Montréal, au Québec. La Fondation du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), celle du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), ainsi que la Fondation de l’Hôpital général de Montréal se partageront le généreux montant.

« La raison principale pour laquelle je voulais faire ce don était de démontrer aux travailleurs de la santé du Québec que le public les appuie », a déclaré M. Pascali. « Et que nous ferons tout en notre pouvoir pour nous assurer qu’ils ont les outils pour faire leur travail, puisque nous savons tous qu’ils veulent désespérément le faire correctement. »

Au même moment, M. Pascali a demandé aux dirigeants de l’industrie québécoise, aux personnalités du monde sportif et à d’autres sommités de l’assister dans ce défi :

« Ceci est un effort collectif », a-t-il dit, « le gouvernement fait un travail exemplaire. Les travailleurs de la santé sont les héros méconnus de cette crise. Il est maintenant temps de faire notre part. Une tragédie comme celle à laquelle nous assistons ces jours-ci n’a pas été vue depuis la Deuxième Guerre mondiale. Ce n’est pas le moment de rester les bras croisés. Le Québec a besoin de vous. Vos amis et votre famille ont besoin de vous. Par-dessus tout, ceux qui sont en première ligne, ceux qui prendront sans doute soin de vous ou d’un être cher ont besoin de vous. »

Pascali n’a pas tardé à ajouter que « nous sommes prêts à affronter la tempête. Alors que les bars et les restaurants ferment, que les évènements sportifs sont annulés, chacun de nous a sûrement économisé au moins 10 $. Si chacun d’entre nous pouvait donner ce 10 $ pour la cause, ensemble, nous amasserions plus de 50 millions de dollars. »

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait choisi ces institutions pour ses dons, M. Pascali a simplement répondu : « Elles représentent les hôpitaux des secteurs francophone et anglophone, et franchement, ce virus est indifférent à la langue, à la religion, à la couleur de la peau, au sexe ou aux croyances. Ainsi, j’ai pensé qu’il convenait de financer ces institutions. Elles ont toutes leur travail à faire. »

En conclusion, M. Pascali a tenu à adresser un message spécial à certains membres de la société québécoise : « À tous les adolescents et jeunes adultes à la maison, que vous soyez ou non en mesure de contribuer financièrement, vous pouvez jouer un rôle important. Vous avez les moyens de démarrer un mouvement en partageant et en diffusant ce que nous tentons de faire. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte maintenant, mais vous faites partie des acteurs d’une crise historique. Vous avez les moyens de transformer cette nouvelle en un tsunami de soutien et de sauver des vies aussi concrètement qu’un fournisseur de soins sur la ligne de front. Nos travailleurs de la santé ne vous laisseront pas tomber. Ne les laissons pas tomber non plus. »